Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 CERROF Cercle d'Etudes et de Recherches                       en Rééducation Oro-Faciale

Cercle d'étude et de recherche pluridisciplinaire dans le domaine de la santé otondologique et des rééducations

Articles avec #cerrof catégorie

Journée du CERROF 2007

Publié le 18 Novembre 2007 par francis clouteau dans cerrof

La journée du Cerrof 2007 le samedi 17 Novembre 2007 MELUN

une très belle réunion   , un public nombreux , une journée studieuse

bientot  un résumé en ligne

commentaires

ne vous trompez pas !

Publié le 7 Novembre 2007 par francis clouteau dans cerrof

le 18 11 07 il sera trop tard !

la journée du Cerrof  c'est  le 17 11 07 il est encore temps
rejoignez nous
commentaires

cerrof 17 11 10

Publié le 1 Novembre 2007 par francis clouteau dans cerrof

bonjour il est encore temps de vous inscire vite !
commentaires

erratum

Publié le 2 Juillet 2007 par francis clouteau dans cerrof

bonjour, vous  avez reçu un programme pour la journée du CERROF du 17 Novembre 2007

ATTENTION

une coquille s'est glissée subrepticement  dans le  bulletin d'inscription il faut lire 17 novembre 2007 et non 18 nov  mais je sais  que doués comme vous l'êtes vous aviez fait vous même la correction

mainteant vous pouvez vous inscrire sans attendre

A+ et à bientôt

Francis Clouteau

 

commentaires

Jounée du CERROF 2007

Publié le 19 Juin 2007 par francis clouteau dans cerrof

Samedi 17 Novembre 2007

Clinique Saint Jean 41 Av de Corbeil 77000

MELUN

Programme:

Accidents de croissance et concept du mini-invasif :

Y a-t-il une place pour des traitements minimal invasifs

en Chirurgie, en Orthodontie,

en Rééducation Oro-maxillo-faciale ?

8h30 Accueil des Participants

9h Allocution du Président Dr Guy Marti

9h15 Classe II: définitions, conséquences d’une Classe II non traitées , indications

thérapeutiques actuelles

Dr Jean-Michel Hugly, ODF

9h45 Le traitement ODF en Classe IIthérapeutique: est ce la panacée pour toutes les Classes II?

Dr Elie Zaatar ODF

10h 15 pause café

10h30 Traitement chirurgical, technique,résultats, complications, insuffisances, existet-il une technique de distraction acceptable dans le cadre de la définition du minimum invasif?

Dr Guy Marti Chirurgien Maxillo Facial

11h15 Orthodontie fonctionnelle et rééducation linguale, les clés d'une bonne

complémentarité. 

Dr. Ampen  ODF et Maryvonne Fournier kinésitherapeute

12 h 30 REPAS

14h AG0

14h15 Aspects psychologiques d’une intervention linguale.

Dr Simon Zajtmann Psychiatre

15h45 Définitions, cas cliniques, classifications des ankyloses linguales, conséquences fonctionnelles, indications thérapeutiques actuelles.

Frédéric Martin, Orthophoniste

16 h pause café

16h15 Rééducation linguale sans chirurgie,proposition de classification permettant des études épidémiologiques. 

Frédéric Vanpoulle, Kinésithérapeute

16h45 Technique Chirurgicale et Rééducation avec chirurgie

Dr Guy Marti chirurgien maxillo-facial et Francis CLouteau kinésithérapeute

17h30 Débat 18h fin de la Journée

Bulletin à retourner accompagné d’un Chèque à l’ordre du CERROF de 130€

à Frédérique BIGOT 10 rue Letort 75018 PARIS ou de 90€ ( si à jour de cotisation 2007)

(cotisation au Cerrof 40€ plus participation à la journée 90€)

Repas compris

Étudiant nous consulter

 

Nom:        Prénom:             Profession:

Adresse :

Courriel: Tel:

Pour tout renseignement : F. Clouteau 3 place Decamps 77300 Fontainebleau

Courriel : cerrof@gmail.com tel: 01 64 22 27 83

 

commentaires

juin 2007

Publié le 4 Avril 2007 par francis clouteau dans cerrof

Atelier  du CERROF


Samedi 16 Juin Clinique Saint-Jean

av de Corbeil 77000 MELUN

Formation d’un groupe de travail

  • Thème : le bilan/la prescription

Comment travailler ensemble ?Orthodontistes, Dentistes, Chirurgiens Maxillo-facial, Stomatologues, ORL, Orthophonistes, kinésithérapeutes 


But de cet atelier :

  • Etablir un outil de bilan et de transmission

  • Le publier dans les revues professionnelles

  • Le faire parvenir aux éditeurs de logiciel

  • Améliorer les relations inter-praticiens et permettre la publication d’une base de travail

- Mettre en œuvre et publier une base « open, »  rédigée au sein du CERROF qui devienne la base référence.

- Prescription : pour une meilleure communication quelle forme doit avoir  la prescription : informations, indications mentionnées, outils de compréhension du diagnostic et du traitement  envisagé

les absents ont eu  tord

venez l'an prochain sans faute!  

Cotisation  à l'association 2007 : 40€  à l’ordre du CERROF  Adressé à Mme Frédérique BIGOT  10 rue LETORT  75018 PARIS

attention prochaine journée   le 17 nobembre 2007

commentaires

juin 2007

Publié le 4 Avril 2007 par francis clouteau dans cerrof

Atelier  du CERROF


Samedi 16 Juin Clinique Saint-Jean

 MELUN

CERROF : cercle d’étude et de recherche en rééducation oro-faciale

Association loi 1901, existant depuis 1997 et riche 40 membres venant de diverses professions traitant la sphère oro-faciale : kinésithérapeutes, ostéopathes, orthophonistes, médecins, ORL, dentistes, orthodontistes et chirurgiens.

Courriel cerrof@gmail.com

Blog http://cerrof.over-blog.com 

Lieu de L’atelier Clinique St-Jean à Melun 
 

Le programme de la journée  du 16/06/07

Rédaction d’un bilan dans le cadre des rééducations oro-faciales. 
 

Etaient présents lors de l’atelier 13 personnes :

               9 Kinésithérapeutes dont 2 ostéopathes et 3 formateurs.

Frédérique Bigot , Francis Clouteau, Jean Despré, Maryvonne Fournier, Sylvie Massengo, Isabelle Mohbat, Frédérique Philippe, Christelle Sassier et Frédéric Vanpoulle.

               1 Orthophoniste Christane Langel

               2 Orthodontistes Jean-Michel Hugly et Agnès Jorigny

                1 Chirurgien Guy Marti 

Buts de cet atelier 

     Faire que ce bilan devienne un outil de transmission efficace 

Pour les prescripteurs afin d’améliorer l’interactivité entre les traitements dans un but de plus grande efficacité. 

Pour les instances conventionnelles afin de leur faire partager notre expérience professionnelle. 

Pour les éditeurs de logiciels informatiques devenir une référence. 
 
 
 
 
 

Compte-rendu de la journée 

Ce travail s’est ciblé plus particulièrement sur les prescriptions venant des orthodontistes du fait de l’assemblée. Il s’agit d’une relation privilégiée car la rééducation est bien souvent indispensable à la pleine réussite de ces traitements. 

En préambule

La demande des orthodontistes et du chirurgien a été écoutée. Le bilan de rééducation constitue, pour J Michel Hugly, un examen complémentaire au même titre qu’une téléradio par exemple, il va donner une orientation dans le choix des techniques qu’ils vont employer.

En revanche, les rééducateurs ont mis l’accent sur la nécessité de recevoir une trame même succincte du diagnostique effectué et les traitements éventuellement envisagés. 

LE BILAN CLINIQUE 

Il prend en compte l’examen de la position de la langue, des lèvres, des muscles buccinateurs, du sillon labio-mentonié.

Il s’intéresse à la respiration et en particulier à la ventilation, intimement liée à la position de repos de la langue, si nécessaire à développer l’odorat.

Une grande partie du bilan est consacrée à l’ATM, sont recherchés :des douleurs, des bruits anormaux. Un examen fonctionnel est pratiqué permettant d’objectiver les amplitudes articulaires. 

Tous ces éléments objectivés permettent d’échafauder le traitement de rééducation 

Deux éléments peuvent venir contrecarrer ce travail : des obstacles (coopération du sujet, degré de compréhension, difficultés anatomiques..) qui vont être des limites à la rééducation ; mais aussi des contraintes (dossier médical, âge, traitements associés ) avec lesquelles il faudra composer.

       Frédérique Bigot

commentaires

Journée du CERROF

Publié le 31 Octobre 2005 par francis clouteau dans cerrof

 

 

Cerrof    22 10 2005

 

 

La journée du CERROF s’est  déroulée le samedi 22 10 05 sous la présidence de Mme Maryvonne FOURNIER  et du Pr Jean DELAIRE.

Cette année le thème était : Age de début des interventions en Orthodontie .

 

                            Obstacles au traitement , handicap,  pathologie ORL

 

 

 

Tous les congressistes ont tenté d’apporter leur part de réflexion à cette entreprise.

Si l’intervention du Dr Guy MARTI ne répondait pas directement à cette interrogation, elle ouvre cependant des motifs d’espoir de prospective et d’évolution dans les traitements.

La démonstration magistrale du Pr Jean DELAIRE nous fit rentrer dans le vif du sujet avec précision , intelligence  et pertinence.  Dans ses conclusions tout fut dit.

La rencontre entre le Pr Jean DELAIRE  et M. Michel LE METAYER apporte au rééducateur la conviction impérieuse qu’il faut avant tout étudier, réfléchir, apprendre, établir le diagnostic le plus juste avant d’agir. L’analyse particulièrement fine  résulte de l’expérience et du savoir toujours remis en cause .

Avant le traitement médical il peut y avoir beaucoup à faire. Ainsi Mme Régine DUVAL professeur des écoles de classe maternelle, nous présente un travail remarquable  de prévention, ou plutôt d’éducation des praxies chez les enfants de classe maternelle. Cette éducation prévient même toutes les attentes des Orthodontistes présents et des rééducateurs. On peut penser que cette expérience menée sur deux ans donnera lieu à une évaluation dans les années suivantes. Avant même d’en tirer des conclusions, tous les participants ont compris que ce travail donnait une réponse cinglante aux partisans du laisser faire, d'attendre,pour intervenir, l’âge de 12ans.  Florence LESCA  rejoint par des chemins différents l’analyse de Mme Maryvonne FOURNIER. Il apparaît évident que la rééducation ou l’éducation précoce est une nécessité. Le Dr Marc Ilovici , pratiquant des concepts planasiens,  nous démontra  la nécessité d'établir un diagnostic ultra précoce des premiers signes d’un dysfonctionnement de  la mastication.

La dernière intervenante,  Mme Frédérique BIGOT  osa aborder le problème des échecs chacun s’y retrouve, praticiens, parents, patients eux-mêmes.

La conclusion de son analyse rejoindra le travail de Michel LE METAYER : il n’y a pas d’âge pour commencer la rééducation : dès le dépistage et la pose d’un diagnostic  pertinent.

Nous laisserons le mot de la fin au Pr Jean DELAIRE:

 

 

Toutes les malocclusions dues à des troubles des postures (cervicale, vélo-linguale et faciale)et de la manducation (mastication et déglutition) devraient être systématiquement traitées en denture temporaire, au plus tard au début de la dentition permanente.

 

 

 

La rééducation ne doit pas seulement porter sur les troubles de la déglutition (qui ne sont jamais isolés) mais également sur toutes les autres dysfonctions, y compris sur les

 

 troubles de la ventilation aérienne supérieure (principale responsable des dysfonctions

 

oro-faciales et cervicales).

 

 

 

Dans le cadre général des dysfonctions il faut inclure: les troubles des postures et des

 

 mouvements de tous les muscles céphaliques, les troubles sensoriels (vision, audition,

 

élocution), les troubles du comportement.

 

 

 

Les malocclusions et, plus généralement, toutes les anomalies dento-squelettiques,

 

conséquences (matérialisation) des dysfonctions, doivent être corrigées en même temps que celles-ci.

Les rééducations fonctionnelles et les traitements d'orthopédie dento-faciale doivent avoir la même chronologie (fonction du déroulement normal de la croissance cranio-faciale, de l'évolution des dentures et de la maturation neuro-psycho-sensorielle des sujets).

 

 

Lors du bilan diagnostique initial des dysmorphoses dento-maxillo-faciales, le thérapeute devra tenir le plus grand compte du “potentiel auxologique” mandibulaire, (capacité de réponse de la mandibule aux traitements orthopédiques), facteur très important de la nature exacte des anomalies et de leur pronostic thérapeutique.

 

 

Insistons enfin sur le fait que les résultats des traitements orthopédiques ne peuvent être stables que si, à la fin du traitement des dysmorphoses dento-faciales, les formes de tous les éléments dento-squelettiques et les fonctions posturales,manducatrices (mastication + déglutition + bons mouvements de la langue et des lèvres) et la ventilation aérienne supérieure ont été parfaitement normalisées, ceci le plus tôt possible.

 

 

 

La Journée du CERROF fut clôturée par un débat animé par le Dr Jean Michel HUGLY, M. Frédéric VANPOULLE et le Dr Pascal SAUNIER . Les échanges avec les conférenciers et les congressistes débouchèrent sur un consensus :

 

le plus précocement possible

 

La pluridisciplinarité des participants, du Pédiatre hospitalier, au Professeur des Ecoles , en passant par Stomatologue, Dentiste, Posturologue, Généraliste, Algologue, Orthophoniste, Masseur-Kinésithérapeute etc…montre l’impérieuse nécessité de lancer des passerelles, d’un savoir spécifique à l’autre , d’une profession à l’autre. Les pathologies de la face et du cou ont un retentissement sur l’ensemble de l’individu, regroupent le plus grand nombre de spécialités médicales. Nous espérons voir se joindre à nous dans les années à venir : ORL, Psy, Neurologue etc…

 

 

 

 

 

 

commentaires

AGO

Publié le 31 Octobre 2005 par francis clouteau dans cerrof

 
CERROF : Cercle d’étude et de Recherche en Rééducation Oro-faciale
54 rue de la Gare 77140 Saint Pierre les Nemours

une seule adresse: cerrof@wandoo.fr

AGO Rapport Secrétaire Année 2005 :

Questionnaire journée : fin 2004 nous avons expédié un questionnaire à tous membres de l’association. Une majorité des adhérents souhaite maintenir la journée du CERROF à MELUN. La solution retenue est une journée annuelle.

Que ce soit l'exposé de cas cliniques ou de thèmes imposés, dans tous les cas de figure, la préférence s'oriente vers un nombre de conférenciers limité.

Une soif de connaissance fondamentale apparaît à la lecture des réponses. Afin d'asseoir la crédibilité de notre cercle, la présence de conférenciers présentant une référence scientifique semble indispensable. Par ailleurs le désir de participation à un travail plus collectif apparaît, aussi bien dans le domaine de recherche que dans celui d'un travail plus concret débouchant sur des applications immédiates.

Un autre questionnaire a été  adressé dans les mêmes conditions. Son unique sujet : l’élaboration des bilans. L'idée est non de chercher à normaliser , mais à faire évoluer ce travail, afin de faire des propositions harmonisant ce type de rééducation.


L'AGO a décidé :

  • La mise en place dès 2006 d’un groupe de travail sur des thèmes rigoureusement délimités.

  • La création d’un véritable « staff » afin de traiter uniquement des dossiers cliniques et des problèmes concrets. Wanted animateurs !!

  • Si le site Web est en panne.

  • Le blog fonctionne

  • La feuille du CERROF en panne faute d’article


Relance des adhésions : chaque année nous réglons notre cotisation au moment de l’inscription à la journée, ce qui oblige les membres de l’organisation de cette journée à tout financer sur leurs fons personnels. On ne peut continuer ainsi , aussi en 2006 la cotisation fixé à 50€ par l’assemblée générale sera réclamée en début d’année.

Merci de votre adhésion faites connaître le CERROF faites adhérer vos confrères.

Il faut un minimum de moyens pour réaliser ces décisions, n'hésitez pas à y intéresser les labos et fournisseurs qui vous sollicitent .




 

commentaires